BUILDING

présenté par la TROUPE 33BIS

de Léonore CONFINO

Mise-en-scène de Sandrine MONCEAU

Samedi 25 mars 2017 à 20h30

Une comédie jubilatoire sur le monde du travail.
Un building. 13 étages. Nous sommes chez Consulting Conseil, une entreprise qui a pour absurde mission de coacher les coachs, de conseiller les conseillers.

Nous suivons les employés le temps d’une journée de travail, on se hisse dans le building au rythme soutenu d’une scène par étage : hôtesses, comptables, agents d’entretien, cadres, directeurs des ressources humaines, chargés de communication s’agitent, déjeunent, prospectent, brainstorment… dans un décor efficace et sans fioritures.

L’écriture de la pièce de Léonore Confino , piquante et caustique met en relief la noirceur des thèmes abordés en éclairant notre société du travail pas vraiment décomplexée.

Du bon théâtre où l’on sourit, rit, fronce les sourcils, bref qui émeut et nous interpelle : c’est la rançon d’un beau travail de troupe, « managée » pour l’occasion par Sandrine Monceau.

Nous avons reçu 54 spectateurs.

Léonore Confino est auteure, comédienne. Quand, en 2010, elle écrit Building, elle n’a publié qu’une seule pièce, Ring, une suite de duos sur le couple et ses impasses. Building va tout de suite avoir du succès et obtenir le Grand Prix du théâtre en 2010.
«Avec la conjoncture, on travaille souvent au sein d’un groupe par peur, par défaut, et non pour sublimer un projet, un idéal. Du coup, c’est un rassemblement stratégique sans moteur, sans envie, et c’est un terrain idéal pour la folie… La folie grimpe progressivement dans le building, elle croît d’un étage à l’autre. On monte vers le vertige.»

«Il faut avoir le culot de rire de la souffrance au travail» Léonore Confino.

Sandrine Monceau, comédienne et metteuse en scène, formée à l’Atelier International Blanche Salant et Paul Weaver (Paris) et fondatrice avec deux autres comédiens de la compagnie Théâtre Dû (Mayenne).

«L’écriture vive, subversive, résolument moderne et le sujet corrosif de Building m’ont
séduite imédiatement.
Construisant un crescendo dramatique, Eléonore Confino nous confronte aux dérives du monde de l’entreprise autant qu’à nos propres démons. Cette plongée décapante dans ce monde apporte le sourire et nous questionne sur les codes actuels. Une pièce qui suscite le rire et l’effroi. Tout ce que j’aime au théâtre.
Pour faire entendre ce texte il fallait des comédiens capables d’interpréter des personnages méchants, pathétiques, pervers, perdant le sens de la réalité et évoluant dans un espace «vide». Il fallait aussi un décor minimaliste et modulable permettant de représenter les différents espaces de travail.
L’ensemble donnant une pièce qui devrait, j’espère, interpeller le spectateur.»

La TROUPE 33BIS: Composée de comédiens amateurs confirmés des Ateliers Théâtre Jean Macé de Laval et encadrée par des comédiens professionnels, cette troupe propose chaque année une création nouvelle.
Créée en 2011, la troupe 33bis a pour objectif de monter un projet avec un metteur en scène, de le jouer à Laval et ensuite de proposer des représentations sur un plus large territoire et à destination d’un public varié.